La recherche de mot clé est incroyablement importante.

C’est elle qui détermine la quantité de trafic que vous obtiendrez sur votre site web et surtout la qualité de ce trafic. Est-ce que les internautes achètent ou non quelque chose à la fin de la journée après avoir visité votre site ?

Si vous souhaitez augmenter vos ventes sur votre site web, ne cherchez pas plus loin que le SEO et la rédaction web.

Alors que le référencement naturel est généralement considéré comme un excellent moyen pour augmenter son trafic web, il est également excellent pour augmenter ses ventes.

Selon une étude de HubSpot, le SEO est le défi n ° 1 dans le marketing digital. Plus vos pages de site seront bien positionnées sur Google, plus vous vendrez.

Alors comment constituer une liste de mots clés qui fera décoller le trafic de votre site ?

En tant que rédactrice web freelance, voici les 8 étapes qui me permettent de constituer des listes de mots clés hors pair pour mes clients.

1) Qui êtes-vous et que vendez-vous ?

 « Connais-toi, toi-même » disait Socrate. Cette célèbre phrase pourrait bien être le Leit Motiv de votre stratégie SEO.

Qui est-votre entreprise ? Que fait-elle et que vend-elle ?

Voici la 1ère étape que vous devez faire pour constituer une liste de mot clé efficace.

Prenez une feuille, un crayon et votre équipe avec vous. C’est l’heure du brainstorming.

Commencez par lister ensemble les mots clés que vous utiliseriez pour chercher vos produits et vos services en ligne. Attention. Essayez toujours de vous mettre à la place de l’internaute.

Si vous étiez un client de votre entreprise, quelle serait votre requête dans Google ?

Essayez d’écrire au moins une 20ène de mots clés.

2) Trouver des mots clés pour vos produits et services

Pour étoffer cette liste, recherchez les mots clés en rapport avec les 1ers termes que vous avez trouvé avec votre équipe.

Pour cela, vous pouvez utiliser l’outil de planification des mots clés de Google Adwords.

Si vous n’utilisez pas Google Adwords, commencez par vous créer un compte.

> https://adwords.google.com/intl/fr_fr/home/tools/keyword-planner/

Une fois votre compte Adwords créé, cliquez sur l’outil de planification des mots clés.

keyword_planner_google_adwords

 

Sélectionner « recherchez des nouveaux mots clés à l’aide d’une expression ».

trouver_mot_clé_expression

 

Ecrivez dans le cadre les mots clés que vous avez préalablement trouvés au cours de votre brainstorming.

recherche_mot_cle

 

Vous obtenez à la fois des nouvelles expressions clés et les volumes de recherche.

mot_cle_volume_de_recherche


Attention :
Google ne vous fournit pas les volumes de recherche exactes. Pour cela, il faut avoir une campagne Adwords payante en cours.

Une fois que vous avez dressé une longue liste de mots clés (environ 200 minimum), vous allez sélectionner ceux qui sont pertinents pour votre entreprise.

Si vous ne faîtes pas de recherche de mot clés approfondie, c’est comme si vous n’écoutiez pas votre commercial terrain vous faire des retours clients.

Pouvez-vous vous permettre de ne pas être à l’écoute de l’évolution des attentes de vos clients ?

Bien sûr que non si la vente est votre objectif final.

3) Comprendre l’intention

Comment comprendre quelle est l’intention de recherche qui se cache derrière un mot clé et donc savoir si elle correspond à vos services et produits ?

Il s’agit du contexte.

Prenons un exemple. Dans la recherche que j’ai effectuée ci-dessus pour Marketing de contenu, un des premiers mots clés suggéré par Google Adwords est « agence web ».

Même si ce mot clé correspond à l’univers du marketing de contenu et est recherché par les internautes, je ne l’utiliserai pas dans ma stratégie SEO.

Simplement parce que je ne suis pas une agence web mais une rédactrice web freelance. Si je cherche à me positionner sur le mot clé « Agence Web », je risque d’être déçue.

Certes ce mot clés est recherché donc j’aurais de nouveaux visiteurs sur mon site, mais il y a peu de chance que ces derniers achètent un de mes produits. Alors que c’est mon objectif final.

Après une recherche parmi la liste de mots clés, je m’aperçois qu’il y a des mots clés plus intéressants que je peux cibler comme « création de contenu web » ou encore « rédacteur web ».

Ce sont aussi des mots clés recherchés par les internautes mais qui sont beaucoup plus pertinents pour mon entreprise car ils décrivent davantage les services que je propose.

Bon, c’est vrai l’exemple pour ce mot clé semblait un peu évident. Je vous l’accorde. Parfois, c’est plus difficile de savoir si c’est vraiment pertinent pour votre entreprise. Vous allez même me dire c’est carrément subjectif.

Alors comment savoir si l’on vise juste sur l’intention de l’internaute sans utiliser une boule de cristal ?

Il suffit d’affiner un peu votre recherche en regardant… du côté des concurrents.

4) Trouver (et utiliser) les mots-clés concurrents

Il se peut que vos concurrents soient déjà référencés sur des mots clés auxquels vous n’avez même pas encore pensé.

Pour connaître quels sont les mots clés que vos concurrents utilisent, vous pouvez faire une recherche dans Google Keyword Planner.

Dans le planificateur de mots clés, cliquez sur Rechercher de nouveaux mots-clés à l’aide d’une phase, d’un site Web ou d’une catégorie.

mot_cle_concurrent

 

Dans la section où il est écrit « Votre page de destination », entrez le nom de la page de votre concurrent à la place.

mot_clé_concurrent_resultat

Choisissez plutôt un concurrent spécialisé que généraliste. Le problème si vous prenez un concurrent généraliste c’est que vous risquez d’avoir des mots clés sans rapport avec votre activité. Vous devrez faire un tri supplémentaire parmi vos mots clés.

5) Vérifiez la demande en ligne

Vous connaissez maintenant l’importance du choix du mot clé. Etudier le sens d’une requête permet de faire correspondre ses objectifs commerciaux avec ce que cherche réellement l’internaute pour avoir toute les chances de faire une vente.

Mais ce n’est pas suffisant pour vous. Rédiger du contenu web pour votre site va forcément vous demandez un effort. Et cet effort, vous ne voulez pas qu’il soit dilapidé dans le vent.

C’est pour cette raison que vous devez également regardé le volume de recherche d’un mot clé. Est-ce que ce mot clé est tapé 1 fois par an dans Google ? 50 fois ? 1000 fois ? ou 50000 fois ?

Bien entendu votre intérêt et vos efforts ne seront pas les même pour un mot clé tapé 50000 fois plutôt qu’une. La rentabilité sera plus forte.

Mais attention à ne pas tomber dans le piège du volume de recherche. Les mots clés très recherchés sont aussi souvent des mots clés très généralistes. Dans ce cas, il est plus difficile de savoir ce que cherche réellement l’internaute. Alors vérifiez toujours la pertinence de votre mot clé.

N’oubliez pas votre objectif final. Est-ce que ce mot clé va susciter une vente ou une action de l’internaute ?

2ème piège : les mots clés à fort volume de recherche sont aussi très concurrencés.

6) Choisissez les mots clés de la longue traîne

Lorsque que vous définissez votre liste de mots clés, votre objectif final est de vendre vos produits ou services sur Internet. Pour cela, vous devez montrer aux internautes ce que vous vendez !

Ne perdez du temps avec des termes de recherche trop généraux, ce ne sont pas ces mots clés qui vont générer un achat à la fin d’une visite, même si ils peuvent être utile pour vous faire connaître au début.

Pour développer votre chiffre d’affaires, misez sur des mots clés spécifiques, les mots clés de la longue traine. Ce sont des requêtes qui contiennent plus de 2/3 mots.

Mes clients savent que j’attache énormément d’importance à ces mots clés.

Contrairement à ce que l’on croit, ces mots clés permettent de générer d’énormes quantités de trafic.

On estime que les mots clés de la longue traîne représentent 80% du trafic global d’un site web. Une multitude de mots clés spécifiques de faible recherche rapporte plus de trafic que quelques mots clés très recherchés.

mot_clé_longue_traine_SEO

Ils ont en plus un avantage important. C’est qu’ils demandent moins d’effort car la concurrence est beaucoup moins féroce que sur les mots clés généralistes. Et ils ont un taux de conversion généralement plus élevé ce qui amène plus de ventes.

Alors comment choisir entre un mot clé très pertinents et qui a peu de recherche et un mot clé moins pertinents qui a beaucoup de recherche ?

C’est très simple. Ne choisissez pas.

Prenez les deux. Pour réussir votre recette de mot clé, il vous faut ses deux ingrédients. Et bien sûr à vous de trouver quel est le bon dosage.

7) Evitez la concurrence

Vous savez désormais tirer parti de la concurrence, mais il aussi important de savoir l’éviter ! Surtout si vous avez peu de moyen pour venir challenger les mots clés sur lesquelles vos concurrents sont déjà positionnés.

Soyez réaliste.

Si vous visez un mot clé très concurrencé avec peu de moyen, il sera très difficile d’atteindre la 1ère place dans Google et d’espérer obtenir du trafic.

Il existe de nombreux mots clés à utiliser pour la stratégie de référencement de votre contenu, mais encore une fois concentrez-vous sur les mots clés de la longue traîne.

Ces mots clés sont plus spécifiques et donc généralement moins concurrencés.

Une autre façon de s’assurer que les places visées dans Google sont atteignables (à moins que vous n’ayez beaucoup d’argent à dépenser en SEO), c’est tout simplement de vérifier la concurrence.

Il y a de nombreux critères à prendre en compte pour évaluer la difficulté SEO d’un mot clé dans Google. Voici un exemple des critères que l’on peut vérifier sur les 1ères pages de résultats :

  • le nombre de lien externes
  • la qualité des liens externes
  • l’autorité du nom de domaine
  • la qualité du contenu
  • le mot clé est-il présent dans le titre ?
  • le mot clés est-il présent dans l’URL ?
  • le nombre de partage Facebook
  • le nombre de partage Google +

Sans aller dans le détail de tous ces critères, voici comment vous pouvez vérifier rapidement le niveau de concurrence d’un mot clé.  Est-ce que la 1ère page de Google sera difficile à atteindre ou pas ?

Evaluer le nombre de liens

En référencement naturel, les liens externes qui pointent vers une page web sont d’une grande importance. C’est même le critère numéro 1 du référencement naturel. Pour vérifier les liens qui pointent vers une page, vous pouvez utiliser la version gratuite de l’outil SEM Rush.

  1. Tapez dans Google le mot clé sur lequel vous souhaitez évaluer la concurrence

content_marketing_mot_cle_concurrence
2. Sélectionnez le 1er résultat et copiez l’URL de la page

premier_resultat_evaluation_mots_cles_concurrence

 

3. Ouvrez l’outil semrush.com et coller l’URL dans la barre

concurrence_mot_clé_sem_rush

4.      Regardez le nombre de backlink affichés (liens externes)

backlink_sem_rush

 

5.      Faites la même manipulation avec la page de votre site que vous souhaitez bien positionner sur le mot clé en question.

6.      Comparez le nombre de backlinks entre ces 2 pages. Si la page actuellement sur la 1ère position a beaucoup de backlinks comparé à votre page alors il sera plus difficile d’atteindre la 1ère place.
Si il y a peu de différence alors vous avez des chances de pouvoir vous positionnez sur la 1ère page de résultat.  Les liens externes ne sont pas le seul critère de positionnement important. Pour évaluer la concurrence, jetez tout simplement un œil à la qualité du contenu des 1ers résultats.

Evaluer le contenu

Un autre critère important pour évaluer le niveau de concurrence consiste à jeter un œil sur le contenu des 1ers sites. Concrètement, est-ce que vous pouvez offrir un meilleur contenu aux internautes que ceux de vos concurrents ?

Vous pouvez commencer par regarder la longueur du contenu en ligne. Pour cela, téléchargez le pluggin Count Words pour Google Chrome.

telecharger_word_count

 

Sélectionnez le texte sur la page web que vous souhaitez évaluer et faites un clic droit sur Count Words.

activer_word_count

Le nombre de mot sélectionné s’affiche.

utiliser_word_count

Si une page contient 300 mots ou moins cela signifie que vous pouvez facilement faire mieux ! Si la 1ère page possède un contenu qui a déjà plus de 2000 mots, il sera plus difficile d’atteindre la 1ère place.

Cependant, regardez aussi la qualité du contenu. Si il s’agit d’un contenu de plus de 2000 mots mais qui ne raconte rien d’intéressant et d’original, vous avez une chance de vous démarquer en faisant plus qualitatif. Surtout, si vous répondez parfaitement à la demande de l’internaute.

Conclusion : pour vérifier la difficulté SEO d’un mot clé, vérifier le nombre de liens, la longueur et la qualité du contenu. Gardez à l’esprit que la vraie difficulté SEO dépend aussi de vos propres connaissances en SEO.

8) Evitez la cannibalisation des mots clés

 Encore une information importante dont je ne vous ai pas parlé, c’est la cannibalisation de vos mots clés.

Voici une erreur très fréquente dans la stratégie SEO des sites web : la répétition des mots clés sur tout le site.

Vous vous dîtes sûrement, si l’insertion d’un mot-clé sur une page web est bonne, c’est sûrement encore mieux d’écrire ce mot clé sur toutes les pages ?

Malheureusement non.

Sans rentrer dans les détails techniques, cela indiquera à Google de positionner 2 pages différentes avec le même mot clé. Vous allez donc diviser par 2 la puissance de votre « jus SEO ».

Autrement dit, plus répétez votre mot clé sur différentes pages de votre site et plus vous divisez vos forces !

C’est ce qu’on appelle la cannibalisation de vos mots-clés.

canibalisation_mot_clé

Pour éviter ce carnage, il vous suffit de respecter la règle suivante.

Un mot clé =  une page web.

C’est pour cette raison que je vous propose d’insérer 2 colonnes au moment de la conception de votre liste de vos mots clés : une colonne URL indexée et une colonne page idéale.

La colonne URL indexée correspond à la page web de votre site qui est actuellement référencée lorsque l’on tape le mot clé dans Google.

La page idéale correspond à la page de votre site la plus pertinente par rapport au mot clé qui devrait ressortir dans Google.

Vous l’avez compris, le mieux est que la page indexée de votre site web soit aussi la page idéale.

C’est à vous de définir quels sont les pages idéales à référencer en fonction de vos mots clés et de ce qui est pertinent à montrer au visiteur.

Attribuez un mot clé à une page de votre site (la plus pertinente) et travaillez votre contenu de page uniquement avec ce mot clé.

Succès SEO garanti avec cette méthode.

Conclusion

La recherche par mots-clés ressemble à une tâche fastidieuse et ennuyante. Cela peut l’être, mais pourtant c’est une étape indispensable par laquelle il faut passer.

Au-delà d’être ennuyant, le principal problème, c’est que la recherche de mot clé, c’est long !

C’est un processus qui prend du temps.

Vous devez évaluer un ensemble de critères. Il y a la demande, le nombre de pages traitées sur ce sujet, la concurrence, et d’autres défis à surmonter.

Finalement, vous choisissez un mot clé qui semble correspondre à votre business.

Et ensuite ? Vous devez passer toute la journée à créer un article de blog de qualité pour le positionner dans Google.

Vous ne pouvez pas toujours vous permettre de passer des heures et des heures à rechercher des mots clés. Vous avez probablement une entreprise à gérer.

Heureusement, il existe des outils et des méthodes efficace pour trouver rapidement des mots clés, évaluer leur pertinence et les priorisés dans votre plan de marketing de contenu.

Pour résumer

Vous souhaitez lancer ou refondre votre site web ?

Construisez-le sur de bonnes bases SEO avec une liste de mots clés pertinents pour votre businesse et accessibles. Je définie aussi l’arborescence idéale pour votre site web. Objectif : faire décoller votre trafic dès son lancement.

Vous souhaitez des contenus web plus efficaces ?

Je constitue une liste de mot clé pertinente pour votre business de 200 mots clés minimum. Vous saurez sur quoi écrire, sur quelle page et avec quel mot clé.

Vous souhaitez plus de trafic sur votre site et des visiteurs plus qualifiés ?

Je constitue la liste de mots clés optimale pour renforcer toutes vos actions webmarketing et je vous indique quelles sont les priorités.

Demande de devis