Vous voulez créer du contenu pour votre site web ?

Bingo ! Si vous en êtes à cette étape, c’est que vous avez tout compris du référencement naturel. Oui, vous l’avez sûrement lu de partout.

Pour avoir du trafic, il faut publier du contenu.

Les plus grands référenceurs francophones le disent. La création de contenu fait partie du top 3 des critères de référencement sur Google.

top_5_criteres_referencement

Top 5 des critères de référencement selon l’étude menée par SEO Factor auprès de 47 experts

Non seulement la rédaction web améliore votre positionnement dans Google mais cela convertit aussi vos prospects en clients.

Selon une recherche de Conductor, les consommateurs sont 131% plus susceptibles d’acheter après avoir lu le contenu d’une marque.

Plutôt génial, non ?

Oui, mais attention aux pièges de la rédaction web.

Ne vous lancez pas corps et âme dans une production de contenu web sans y avoir réfléchit.

Comme par exemple : « A partir d’aujourd’hui je vais publier un article de blog par semaine coûte que coûte. »

Il se peut qu’en appliquant cette méthode,  vous n’obteniez qu’une minuscule augmentation de trafic. De quoi se décourager avant même d’avoir commencé !

Pourquoi simplement publier de nouveaux articles ne suffit pas (ou plus) ?

Parce que l’algorithme de Google a fortement évolué ces dernières années. Quelques mots clés dans un nouveau texte ne sont pas suffisants pour être bien positionné de nos jours. Les techniques SEO vont plus loin.

De plus, le robot décèle de mieux en mieux le comportement de l’internaute face au contenu que vous lui offrez. C’est-à-dire est-ce que cela l’intéresse ou pas ?

Et bien sûr, c’est un critère que Google prend en compte dans son classement.

Alors comment écrire pour le web et plaire à la fois à Google et à vos lecteurs ?

Voici 12 techniques que j’utilise en tant que rédactrice web freelance. Elles augmentent systématiquement le positionnement de mes textes dans Google.

tarifs_redaction_web

1)  Construisez une liste de mots clés

Voici LA 1ère étape et de loin la plus importante de toutes.

Sans liste de mots clés, vous ne pouvez pas avoir de stratégie de contenu ni rédiger pour le web.  Si vous lancez une campagne de contenu sans stratégie SEO, vous allez perdre énormément de temps et d’argent.

Mais si vous donnez une attention particulière au choix de vos mots clés, vous allez offrir à votre site web une base solide de référencement qui vous assurera du trafic pour les années à venir.

Lorsque nous créons une stratégie de contenu, nous cherchons à savoir sur quoi nous devons écrire et ensuite nous écrivons.

La liste de mots clés est justement là pour vous guider dans notre recherche de sujet.

Vous devez déterminer ce que vous offrez, l’intérêt pour vos services et produits et ce que cherche réellement l’internaute.

Pour en savoir plus sur comment construire sa stratégie de mots clés, lisez la page SOS, je n’ai pas de liste de mots clés.

2)  Utilisez les meilleures tactiques SEO

Pour vous assurer d’écrire un article qui finit dans le top 10 de Google, mettez en pratique les meilleures techniques SEO.

Un contenu web de qualité qui intéressent les internautes se positionnera toujours bien dans Google. Mais cela risque de prendre beaucoup de temps.

Un contenu web de qualité et optimisé selon les règles SEO sera toujours plus performant qu’un texte qui n’est pas optimisé. En appliquant les bonnes techniques de rédaction SEO vous allez propulser très vite votre texte en haut des résultats du moteur de recherche.

Heureusement, obtenir de bons résultats pour votre contenu dans Google n’est pas difficile si vous savez ce que vous faites.

J’applique à chacun des textes que j’écris 12 techniques d’optimisation SEO. Elles sont reconnues par les plus grands référenceurs et augmentent systématiquement le classement.

Si vous souhaitez connaître ces tactiques en détails, lisez la page Optimisation SEO.

3)   Trouvez un sujet qui intéresse vos lecteurs

Pour que votre contenu vous apporte du trafic et des ventes, il est primordial de choisir le bon sujet.

Même le meilleur article jamais publié ne recevra aucun clic et ne vendra pas un seul produit si le sujet est mal adapté aux intérêts de votre public. Et même si ce dernier est parfaitement optimisé pour Google.

Votre contenu web sera peut-être bien positionné au début, mais progressivement il perdra des places dans Google s’il ne rencontre pas de succès auprès des internautes.

Il est plus rentable de choisir une stratégie gagnante à long terme pour la rédaction de contenu web. Pour cela, il y a 2 règles à appliquer.

Trouvez le bon mot clé

Nous l’avons vu un peu plus haut, le choix du mot clé est essentiel. Choisir un mot clé va déterminer le sujet principal de votre contenu web.

Prenons un exemple. Imaginons que vous vendez des machines à café en ligne et que vous avez trouvé 2 mots clés intéressants :

  • Machine à café tassimo
  • Machine à café italienne

Vous devez sélectionner des mots clés qui sont pertinents pour votre entreprise. Si vous ne vendez pas de machine à café Tassimo, ce n’est pas la peine de créer du contenu dessus.

Par contre si vous vendez des machines à café Tassimo et des machines à café italienne, ces 2 mots clés sont pertinents pour votre entreprise. Il vous reste à savoir si ces mots clés intéressent réellement les internautes.

Si le mot clé « machine à café italienne » est tapé seulement une fois par an dans Google.  Ce n’est pas utile d’écrire un contenu web basé sur ce mot clé.

Comment savoir si un mot clé est recherché ?

Pour savoir si un mot clé est recherché par les internautes, vous pouvez utiliser le Keyword Planner de Google. C’est un outil gratuit qui donne une fourchette du nombre de recherche mensuelle.

Google peut également vous donner le nombre exact de recherche mensuelle par mot clé mais pour cela vous devez disposer d’un compte Adwords et avoir au moins une campagne payante en cours.

Mais la version gratuite du Keyword Planner est déjà bien suffisante pour savoir par où commencer.

mot_clé_google

Dans notre exemple, on voit que le mot clé Machine à café Tassimo est plus recherché que Machine à café italienne. On pourra donc choisir ce mot clé à travailler en priorité.

Vous savez désormais le sujet principal de votre texte : la machine à café Tassimo. Mais que faut-il écrire ?

 Choisir le bon angle

Aujourd’hui, pour obtenir un bon référencement, il faut se concentrer davantage sur l’intention qui se cache derrière un mot clé.

Que cherche l’utilisateur en écrivant « Machine à café Tassimo » dans Google ?

Si vous répondez à une question que cherche un internaute, votre contenu sera forcément intéressant. Google va le détecter et vous positionnera en haut des résultats.

Oui, c’est bien l’objectif de Google de proposer du contenu pertinent à ces utilisateurs. Non pas parce que Google est philanthrope, mais plus le moteur de recherche a d’utilisateurs et plus il a d’entreprises prêtes à dépenser de l’argent dans Adwords pour être visible.  Et plus, la société gagne de l‘argent.

C’est pour cette raison que Google donnera toujours plus d’importance à du contenu de qualité et pertinent pour l’utilisateur.

Revenons à nos moutons.

Comment savoir ce qui intéresse l’internaute quand il tape Machine à café Tassimo dans Google ?

En premier, utilisez votre bon sens.  Un internaute qui tape Machine à café avec un nom de marque s’est déjà probablement renseigné sur le type de machine à café qu’il cherche (à grain, capsule, dosette, etc).

On suppose que désormais il cherche des informations pour acheter la machine à café Tassimo. Il sera donc intéressé par un prix, des caractéristiques, un comparatif entre les différents modèles de machine Tassimo, etc.

Dans un deuxième temps, utilisez l’outil Buzz Sumo.  Tapez votre mot clé dans la barre de recherche et jeter un coup aux résultats. Ici on voit clairement que c’est le prix qui intéressent les internautes et donc qu’ils cherchent bien à acheter une machine à café Tassimo.

recherche_sujet_buzz_sumo

Il sera très pertinent de rédiger de façon approfondie des fiches produites avec le prix, les caractéristiques et différences des machines à café Tassimo.

Vous pouvez aussi rédiger une page de vente présentant les bénéfices consommateurs de la machine à café Tassimo avec les différentes gammes de prix des machines, des avis clients, etc. Ou encore pourquoi pas un guide d’achat en ligne pour aider le consommateur à choisir la bonne machine.

Tous ces contenus sont pertinents pour travailler le mot clé Machine à Café Tassimo et améliorer votre positionnement.

Par contre, écrire un article de blog sur l’histoire des machines à café Tassimo aura peu d’impact sur votre référencement et sur vos ventes. Même si pourtant vous travaillez exactement le même mot clé.

Choisir le bon angle de rédaction influencera complètement vos résultats de référencement et vos ventes.

 4) Choisissez le bon type de contenu

L’étape suivante dans la rédaction web consiste à choisir le bon contenu. En effet, si vous savez maintenant à peu près sur quoi vous allez écrire, il reste la question de savoir comment ?

Chacun de vos textes web a un objectif qui peut être différent. Est-ce que votre objectif est de vous faire connaître, de vendre, de conseiller, présenter votre expertise, de faire aimer votre marque ?

C’est le sujet et votre objectif qui détermineront comment vous allez rédiger votre texte. Voici les différents types de contenu que vous pouvez écrire.

  • Article de blog
  • Page de vente (contenu de site)
  • Fiche produit
  • Landing page
  • Livre blanc
  • Guide d’achat
  • Article invité
  • Communiqué de presse web
  • Emailing

 5) Choisissez un titre qui capte l’attention

Vous n’avez que 2 secondes pour capter l’attention d’un internaute. C’est très peu n’est-ce pas ?

Ce sont ces 2 secondes qui vont déterminer si oui ou non, l’internaute va cliquer sur le titre et lire votre article ou votre page de contenu. La recherche a  même montré que 8 personnes sur 10 personnes liront votre titre, mais seulement 20% cliqueront dessus.

Le titre est donc plus important que le descriptif, que les bénéfices, que le contenu, que l’offre.  Sans clics pas de lecteurs, et sans lecteurs pas de trafic et de revenus. Les études marketings montrent qu’un bon titre génère 17 fois plus de clics.

comment_ecrire_un_titre

Le moyen le plus efficace d’amener les internautes à lire votre contenu est d’écrire un titre excellent qui engage tous les types de lecteurs.

Une fois que vous avez un titre convaincant, il est temps de passer à la section suivante: l’introduction.

6)  Commencez par une excellente introduction

Le chef d’œuvre que vous écrivez est défini par son titre (c’est certain) et par ? Son introduction !

Ecrivez une introduction qui attire les lecteurs et leur donne envie de lire la suite.

Essayez de créer du suspens avec votre introduction.  Considérez votre introduction comme la bande annonce du film que vous venez réaliser. C’est elle qui fait la promotion de votre film, soit une grosse partie du succès de ce dernier.

Les américains l’ont bien compris.

Votre introduction doit annoncer ce qu’il y a dans votre contenu sans trop en donner pour que les personnes aient envie de lire la suite.

C’est le moyen idéal pour garder vos lecteurs en haleine.

7) Rédigez un contenu web approfondi et de qualité

Google nous le répète depuis la nuit des temps. Produisez un contenu original et de qualité.

En d’autre terme ne faites pas de copier-coller d’autre site web et écrivez un contenu approfondie et bien recherché.

Personne n’a besoin, ni ne veut lire un énième article de blog de 500 mots sur un sujet en particulier. Lors d’une recherche internet, nous cherchons des informations vraies, approfondies et différentes les unes des autres.

Pour générer du trafic et des ventes, vous devez vous concentrer sur l’écriture d’un contenu impactant et orienté détail.

Faites de votre article, le contenu le plus approfondi en ligne sur le sujet.

Essayez aussi de vous distinguer de vos concurrents, faites mieux.

Pour de meilleurs résultats, assurez-vous que chaque article contient 1 500 mots ou plus. En plus d’être attrayant et de vendre plus, vous obtiendrez également de meilleur résultats dans Google en raison de la préférence du moteur de recherche pour le contenu long.

etude_seo_hubsport_nombre_de_mot_par_article

8)  Ecrivez pour les lecteurs qui survolent

Vous lisez probablement beaucoup moins de contenu en ligne que ce que vous ne le pensez.

Vous êtes probablement comme les 79% des utilisateurs du web, vous survolez.

Et non ce n’est pas une erreur. Vous êtes comme 79% de vos lecteurs qui ne lisent pas le contenu que vous publiez sur votre site.

Ce phénomène a été étudié encore et encore avec toujours plus de surprise.

Dans les faits, vous pouvez simplement retenir que d’une manière générale les internautes ne lisent pas beaucoup de contenu, ils scannent.

Et là où cela devient intéressant, c’est que nous savons comment ils scannent.

Ce qui impact bien entendu la rédaction. Les études vous indiquent exactement où vous devez concentrer vos efforts.

rayon_laser_scan

Premièrement, concentrez-vous sur le titre et les sous-titre.

Naturellement, les lecteurs et nous-même avons tendance à porter plus d’attention aux titres et aux sous-titres d’une page de contenu web.

En effet, ce sont les parties d’un article qui ressortent le plus.

Voici un autre fait intéressant : la plupart des lecteurs ne lisent que les 1ères lignes de chaque paragraphe. Gardez à l’esprit que l’internaute doit comprendre l’ensemble de ce que vous avez à offrir juste en lisant le titre et les sous-titres.

Ceci est essentiel pour les internautes qui scannent les contenus mais cela rend aussi votre contenu plus lisible pour tous.

Attention, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas écrire un bon paragraphe. Cela signifie que vous devez écrire des sous-titres encore meilleurs que vos paragraphes.

Deuxièmement, mettez les phrases importantes en gras

Parfois, vous avez une phrase ou deux que vous voulez vraiment que les internautes lisent. Et vous ne pouvez pas toujours mettre cette information dans un titre ou un sous-titre.

La solution : mettez les phrases importantes en gras.

Le texte en gras attire l’attention. C’est quasiment le même effet que les sous-titres.

Dans cet exemple, la plupart des personnes verront l’image, puis le titre et ensuite les mots en gras.

Troisièmement, commencez vos sous-titre et phrases par des verbes d’actions.

Les verbes d’actions et les mots d’influences ont tendance à capter grandement l’attention des lecteurs.

C’est certain, les lecteurs scannent le contenu web. Mais si vous êtes capable de commencer chaque sous-titre et phrases par un mot d’influence ou un verbe d’action, vous avez plus de chance de capter leur attention.

Comme ces mots surprennent davantage vos lecteurs, ils resteront plus éveillés si vous utilisez ces mots dès le début.

Et Il y aura plus de chance qu’ils lisent votre article. Eureka !

9) Utilisez le vouvoiement

Depuis le début de cet article, j’ai utilisé le mot « Vous » plus d’une cinquantaine de fois.

« Vous » est un mot extrêmement puissant.

Avec « vous », vous parlez directement à votre lecteur. Ce mot est souvent considéré comme un des meilleurs mots à utiliser dans vos contenus. Et pour cause, il permet de briser la glace entre vous et votre lecteur.

Alors qu’en utilisant « nous », vous érigez une barrière entre vous et le lecteur.

Vous passez simplement pour un égocentrique.

Car la vérité c’est que vos lecteurs se fichent totalement de vos produits. Ce qui les intéresse c’est comment votre produit peut les aider à avoir une meilleure vie.

C’est pourquoi « vous » est important. Il fait sentir le lecteur spécial et donne l’impression que votre contenu est personnalisé.

Bien sûr écrire un contenu direct et personnalisé est plus facile quand vous connaissez bien votre audience.

10) Parlez des bénéfices

Si vous voulez que votre contenu web convertisse à la folie, vous devez être complètement obsédé par les bénéfices consommateurs.

Car voici la dure vérité à propos de vos articles : essayez de surprendre votre audience ne marche plus.

De plus, la concurrence est de plus en plus rude et accrue. Il est difficile de se faire remarquer dans cet océan de contenu web.

Alors pourquoi votre lecteur vous accorderez un peu de son attention si c’est juste un article de plus ?

La réponse : le bénéfice consommateur

Aujourd’hui, le consommateur sur Internet cherche une solution. Si votre contenu offre cette solution, vous allez gagner l’attention de votre audience.

Dans un premier temps, créez une liste de bénéfices. Ecrivez un à un tout ce que votre produit offre comme solution à vos clients. Listez les bénéfices clients (car il y en a bien souvent plusieurs) vous aidera à en faire des phrases.

 Dans un second temps, distinguez les bénéfices des caractéristiques. Les caractéristiques ne sont pas des bénéfices. Ceci est très important. Les caractéristiques décrivent votre produit ou service. Elles sont souvent ennuyantes.

Les bénéfices clients vous donnent une raison d’investir le produit ou service. Ils se concentrent sur le consommateur et sa problématique et non pas sur le produit.

C’est la différence entre écrire « un logiciel open source » et « un logiciel libre et gratuit avec lequel vous ne payez pas d’abonnement, ni de licence ».

Vous devez toujours choisir  un bénéfice plutôt qu’une caractéristique produit.

Les bénéfices sont plus détaillés, persuasifs, et attractifs.

11)  Apportez des preuves à votre sujet

Vous pouvez écrire des tonnes d’arguments dans vos contenus web mais si ces derniers n’ont pas de preuves, votre contenu ne convertira pas.

Et à moins que vous ne soyez un expert de votre industrie bien respecté et connu pour vos conseils, votre contenu n’aura pas beaucoup de crédibilité.

Selon une étude du Content Marketing Institute,  40 % des personnes interrogées indiquent que « la source n’a pas d’importance du moment que l’information est crédible. »

C’est une bonne nouvelle pour vous si votre entreprise ne s’appelle pas Apple ou Microsoft. La crédibilité n’est pas synonyme de célébrité.

Une stratégie plus sûre que d’attendre d’être célèbre est donc de fournir beaucoup de recherches sur le sujet en question et d’inclure cette recherche dans votre article.

En bref, vous devez produire un contenu basé sur des chiffres et des preuves pour des résultats vraiment époustouflants.

Utilisez simplement les données que vous trouvez en ligne sur votre sujet, ou encore utilisez vos propres données et expériences ou études de cas auxquelles vous avez accès.

L’important est de pouvoir compter sur la preuve de ce que vous avancez plutôt que de donner de très bons arguments sans source fiable.

12) Utilisez beaucoup d’images

Les lecteurs sont plus engagés quand il y a du contenu autre que du texte pour garder leur niveau d’attention.

Selon l’Express Writers, le contenu avec les images gagne 70% de plus de vues que le contenu sans images. Pour faire des ventes, vous devez écrire du contenu que les gens liront jusqu’au bout.

Pour vous aider à atteindre cet objectif, insérer beaucoup d’images attrayantes dans vos textes et qui encouragent les gens à lire ce que vous avez à leur dire.

temps_attention_internet

Conclusion

Peu importe le produit ou le service que vous cherchez à vendre. Vous pouvez toujours écrire du contenu de façon à booster vos ventes et vos revenus.

Pour écrire du contenu qui va à la fois plaire à Google et aux internautes, vous devez vous concentrer sur les besoins de votre audience.

De quoi les internautes ont-ils besoin ? Quels sont leurs peurs et leurs frustrations ?

Avec les 12 astuces de rédaction web décrites ci-dessous, vous pouvez désormais produire un excellent contenu qui va amener du trafic mais aussi convertir les visiteurs en clients.

Et en incluant au fur et à mesure les meilleurs pratiques SEO dans votre texte, vous êtes sûr d’obtenir une bonne place sur la 1ere page de Google.

De quoi vous amener encore plus de trafic.

Demande devis